Un deuxième requin blanc a été aperçu dans les eaux du golfe Saint-Laurent › newsalarts


Alors que des rorquals et une baleine ont déjà été aperçus dans le fleuve à Montréal, ces dernières semaines ce sont deux requins blancs qui ont été repérés dans les eaux du golfe du Saint-Laurent par l’affiliation Ocearch, une ONG qui récolte des données pour préserver la faune marine.

Le dernier en date à avoir été vu est Tancook, un mâle juvénile de près de dix pieds pesant 715 livres. Ce 18 août, il nageait proche du détroit de Northumberland, au niveau des côtes à l’est de l’Île-du-Prince-Édouard.

Ocearch a expliqué sur son website Web qu’il porte ce prénom, automotive Tancook signifie « face à la mer ouverte » pour le peuple Autochtone Mi’kmaq, originaire de la Nouvelle-Écosse.

Or, la première fois que l’affiliation a fait sa rencontre, c’était le 22 septembre 2021, au giant de West Ironbound Island, qui se trouve au sud de Tancook Island, en Nouvelle-Écosse. Cet endroit était autrefois un lieu de pêche lors de la saison estivale pour les Autochtones.

« Tancook marque le 81e requin de notre étude sur les requins blancs de l’Atlantique Nord-Ouest et notre 8e d’Expedition Nova Scotia 2021. Nous avons hâte que Tancook nous en apprenne plus sur la haute mer alors que nous suivons ses mouvements ! », a déclaré Ocearch.

Notons que ce n’est pas le seul requin blanc à être friand des eaux du golfe du Saint-Laurent. Maple, une femelle subadulte de onze pieds sept et de 1,264 livres a été aperçue proche de l’île du Havre-Aubert dans la baie de Plaisance, le 27 juillet dernier.

À noter que l’écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la web page de l’OQLF.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*